Ce qu’en dit la presse

Le Figaro
Comme les autres applications LearnEnjoy, celle de Kirikou permet d’apprendre aux enfants à organiser des images, à comprendre des éléments de langage, à communiquer et à jouer grâce à des modules interactifs. (…) Les exercices ont été développés avec le soutien des meilleurs spécialistes en thérapie comportementale et suivent les recommandations de la Haute autorité de santé.

Lire l’article sur Le Figaro

Parents
Début 2012, Gaele Regnault créait la société LearnEnjoy avant de commercialiser quelques mois plus tard trois applications payantes (Basics, Progress et Preschool). Aujourd’hui et grâce aux tablettes numériques, elle souhaite aider les enfants atteints d’autisme en développant une quatrième application sur iPad et Android baptisée « Kirikou et les enfants extraordinaires ». (…)
Pour Gaele, elle-même mère d’un garçon autiste, l’idée de cette application gratuite et éducative est simple : il s’agit de proposer une méthode d’apprentissage adapté à tous et notamment aux enfants souffrant d’autisme ou d’un autre trouble du développement pour leur apprendre à parler, à jouer… Même si au départ l’application a été conçue pour les enfants atteints d’autisme, elle peut aussi bien être utilisée par tous les enfants âgés de trois ans ou plus.

Lire l’article sur Parents

Le Télégramme
Cette application éducative et ludique, immersion magique dans l’univers de Kirikou, a été conçue pour les enfants atteints d’autisme mais elle peut être utilisée par tous les enfants, dès 3 ans. Élaborée à partir du programme de maternelle de l’Éducation nationale autour de cinq axes d’apprentissage (organiser, comprendre, parler, jouer et envisager l’école), elle mesure aussi les progrès de l’enfant.

Lire l’article sur Le Télégramme

We Demain : Elle change la vie des enfants autistes avec des applis sur tablette

Avec l’appli Kirikou destinée, au delà des autistes, à tous les enfants de France, Gaële (Regnault) espère, à son échelle, contribuer à faire bouger les lignes encore plus vite.

Lire l’article sur We Demain